Une consultation d’allaitement… Comment ça se passe ?

bébé et sa consultation d'allaitement

Dans plusieurs de mes articles, je fais référence à des consultations d’allaitement avec des consultantes en lactation IBCLC. Mais comment se déroule une consultation d’allaitement avec un professionnel certifié IBCLC ? Les professionnels certifiés IBCLC sont tenus à des pratiques standards qui sont définies ICI.

Les consultations peuvent être de durées variables. Cependant, si c’est la première fois que vous consultez, la consultation durera au minimum une heure, généralement 1h30.

En fonction de la situation, le professionnel IBCLC peut adapter sa pratique. Mais d’une façon générale, une consultation complète s’articule autour de 4 grands axes. Ceux-ci ne se déroulent pas obligatoirement dans un ordre précis et ont tout de même lieu au cours de la consultation.

Les 4 grands axes

Le temps des questions

Vous serez peut-être surprise mais la consultante va vous poser beaucoup de questions.

Elle a besoin de connaitre vos antécédents médicaux et chirurgicaux avant et pendant la grossesse. Il peut aussi y avoir des questions plus personnelles concernant votre situation familiale et professionnelle. Le but est de s’assurer qu’aucune cause médicale, émotionnelle ou sociale n’est susceptible d’entraver le bon déroulement de l’allaitement ou le cas échéant, de vous proposer un suivi et des conduites adaptées.

L’accouchement est également abordé en consultation. En effet, les conditions de naissance peuvent impacter le démarrage de l’allaitement. C’est le cas par exemple du recours à une péridurale, d’une naissance par césarienne, de l’utilisation de forceps, de la prise d’antibiotique, etc…

Bien sûr, la consultante aura besoin de connaitre les grandes étapes de votre histoire d’allaitement : Si vous avez connu des difficultés, même passées, il est important de les signaler. Par exemple, des crevasses en début d’allaitement, une tendance à faire facilement des engorgements, le recours à des compléments de lait en poudre, l’utilisation d’un tire lait, etc…

Les questions porteront également sur votre bébé : nombre de tétées, durée des tétées, nombre de couches souillées, aspect des selles et des urines, comportement pendant les tétées, sommeil, etc…

De votre côté, si vous avez des questions sur l’allaitement, même sans lien direct avec votre motif de consultation, la consultante peut y répondre.

 

Le temps de l’observation

Dans la plupart des motifs de consultations, l’observation d’une tétée est fondamentale pour la consultante. L’observation de la position, de la prise en bouche, de l’attitude au sein, de la succion du bébé sont une part importante de la consultation.

En cas de doute sur l’efficacité de la succion ou en cas de douleurs, elle évaluera avec un doigt la succion, l’aspect de la langue, du palais et des lèvres.

Il est préférable d’apporter en consultation le carnet de santé de votre bébé : la consultante pourra ainsi apprécier la prise de poids de votre bébé et les annotations des différents professionnels que vous avez rencontré dans votre parcours de soins. Si besoin, une pesée peut être faite pendant la consultation.

 

Le temps des propositions

Grâce aux échanges, aux nombreuses questions et à ses observations, la consultante va pouvoir se faire une idée précise de votre situation. Elle peut vous proposer un plan d’action en fonction de votre situation personnelle.

Les actions proposées tiendront compte de votre projet personnel d’allaitement, de l’état de santé de votre bébé et bien sûr de vos souhaits. Aussi, à tout moment et en fonction de l’évolution de vos désirs et de la santé de votre bébé, les propositions peuvent évoluer.

La situation peut nécessiter un suivi pluridisciplinaire : le travail des consultant(e)s en lactation est complémentaire de celui des pédiatres, sage-femme, ostéopathes, chiropracteurs, ORL, orthophonistes, etc…

Si besoin, d’autres rendez-vous peuvent être planifiés pour s’assurer de la bonne évolution de la situation et au besoin de réadapter le plan d’action.

 

Le temps de l’action

S’il y a des corrections à apporter dans la position lors des tétées ou lors de la prise du sein, la consultante vous montrera concrètement comment faire et au besoin pourra vous aider.

Si votre situation nécessite l’usage de matériel ou de techniques spécifiques, elle pourra vous expliquer le fonctionnement et vous guider dans le choix du matériel.

 

Où consulter ?

Certaines maternités  ou MDS (anciennement appelés PMI) proposent des consultations spécifiques d’allaitement. Si le professionnel qui les assure est certifié IBCLC, vous retrouverez alors ce type de déroulement.

Sinon les consultantes en libérales peuvent consulter à leur cabinet ou à domicile, retrouvez leur coordonnées ICI.

Source : Pexels – Tracey Shaw

 

 

 

 

 

 

Il y a 2 commentaires pour cet article
  1. Helene 20/05/2019 22 h 31 min

    bonjour,
    la consultation en lactation est donc prévue quand bébé est déjà là ? pas de coaching « avant accouchement » pour bien se préparer ?
    merci de votre retour,

    • Maeva, consultante IBCLC 21/05/2019 12 h 09 min

      Bonjour
      Si bien sûr, il est tout à fait possible de prévoir une à plusieurs consultations pré-natales en fonction des besoins de chacune.
      Cela peut être utile pour les mamans qui ont beaucoup de questions ou souhaitent avoir les bonnes informations pour partir du bon pied; quand on souhaite comprendre ce qui n’a pas fonctionné lors d’un précédent allaitement, ou tout simplement si l’on souhaite avoir un premier contact avant l’allaitement.
      C’est particulièrement indiqué quand on sait à l’avance qu’une pathologie chez la mère ou l’enfant risque d’interférer pour la mise en place de l’allaitement.
      Certaines consultantes proposent des réunions autour de l’allaitement, il est donc intéressant de voir ce que propose chaque consultante pour les femmes enceintes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *