SMAM 2018 « L’allaitement maternel, racine de vie. »

Chaque année, une semaine est mondialement dédiée à l’allaitement. Pour nous en France, cela se déroule du 14 au 20 octobre.

Le thème proposé par la WABA est assez large : « L’allaitement maternel, racine de vie ».

Un thème qui pousse à nous interroger sur nos racines, nos origines, les origines de la vie… et il y a beaucoup à dire !

Pour ma part ce thème m’évoque plusieurs réflexions :

En botanique, la racine est l’organe souterrain d’une plante servant à la fixer au sol et à y puiser des éléments nutritifs nécessaires (source : wikipédia).

Pour nos bébés le lait maternel est une véritable continuité du cordon ombilical. Il permet aux bébés de combler tous leurs besoins nutritionnels pendant au moins 6 mois. Il comble également les besoins émotionnels et permet un lien d’attachement fort entre la mère et l’enfant.

Personnellement, les illustrations et imageries du sein me font toujours penser à des branches ou des racines d’arbre. Aussi je trouve que l’association proposé par la WABA fonctionne très bien tant par le sens que par le visuel…

smam

Mamelle de femme (sein) : 1. Canaux galactophores. 2. Lobules glandulaires. (fichier Commons :  » A_treatise_on_the_science_and_practice_of_midwifery_(1878)_(14802978273) ») (domaine public) – Playfair, W. S. (William Smoult), 1836-1903 Harris, Robert P. ed. Obstetrics, 1878

 

Au sens figuré et sociologique, les « racines » de quelqu’un sont ce qui le rattache à son passé ou à ses origines (source : wikipédia).

Fatalement à la lecture de ce thème,  je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux générations de femmes qui ont allaité avant moi. Une transmission de femme à femme un peu mise à mal par la généralisation d’alternatives au lait maternel… mais finalement, à l’échelle de l’histoire et de l’humanité, c’est le lait maternel qui est à la racine de nos vies. La transmission de femme à femme reste encore de nos jours fondamentale dans la réussite et le vécu positif de l’allaitement.

La science avance et nous apporte également un nouvel éclairage qui montre combien le lait maternel nous rattache à notre passé et à nos origines.

C’est un produit extrêmement sophistiqué et fruit d’une longue évolution propre à chaque espèce de mammifères .

Nous savons désormais que le lait maternel est capable d’influencer l’expression des gènes. La transmission génétique n’est pas uniquement le fruit de la rencontre des gamètes mâles et femelles, mais se fait également via le lait maternel : un nouvel axe de  recherche dont les premiers résultats sont passionnants.

Et vous ? Que vous évoque ce thème ?

 

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *