Sevrage « surprise » de Noël

Sevrage des fetes

Le temps des fêtes approche avec son lot de belles surprises.  Mais pour que les fêtes soient belles, mieux vaut être vigilante sur le plan de l’allaitement.

Il n’est pas rare de voir des sevrages non désirés, ou des baisses de lactation en période de fêtes. L’âge du sevrage est assez variable  mais s’il arrive avant 2 ans, on ne peut pas parler de « sevrage naturel ».

Quand le sevrage survient avant 2 ans sans que la mère ne l’ait souhaité, il s’agit plutôt de grève de la tétée ou de sevrage non désiré.

Les fêtes sont propices à ces phénomènes :

Les tétées moins nombreuses…

Vous pouvez être très occupée par les préparatifs, voyager, rendre visite à la famille ou accueillir la famille… Le « temps de tétées disponible » peut être sérieusement réduit. Il est possible d’être tenté d’espacer un peu plus les tétées et de faire patienter bébé pour faire plus de choses :

Prise dans le tourbillon joyeux des fêtes, les tétées peuvent s’espacer ou se raccourcir insidieusement.

L’espacement des tétées peut entraîner une baisse de lactation. Bébé est alors de plus en plus insatisfait du sein et s’en détourne.

Malgré les événements, restez attentive  aux signes d’éveil de votre bébé.

Les demandes de la famille…

Parce qu’ils habitent loin, ou parce qu’ils sont « fan » de votre petite merveille, les proches et la famille peuvent avoir des demandes et vouloir « profiter de bébé ». Bébé passe de bras en bras et certaines personnes souhaitent pouvoir lui donner un biberon…

Vous pouvez être tenté d’introduire des biberons pour faire plaisir à votre entourage, mais là encore, cela peut être nuisible à votre allaitement.

Pensant vous aider, vos proches peuvent également vous proposer de garder bébé pour vous « soulager ». Si vous souhaitez profiter de leur présence, n’oubliez pas de tirer votre lait afin de protéger votre lactation.

Le manque d’intimité…

Certaines mamans sont parfois gênées d’allaiter devant d’autres personnes, la présence de la famille élargie peut déranger et contribuer à espacer ou raccourcir les tétées.

Parfois de peur d’être jugées, certaines mamans n’osent pas faire des tétées rapprochées.

Alors pour que les fêtes soient belles, ménagez-vous ! Prenez du temps pour votre bébé et vous, et si besoin, isolez-vous le temps des tétées.

Ne soyez pas influencée par les commentaires de votre entourage, rappelez-vous votre projet d’allaitement. Ne vous comparez pas aux autres mamans de la famille : chaque personne est unique !

Évitez que votre bébé passe de bras en bras trop facilement notamment s’il est très petit. Une écharpe de portage ou un porte bébé physiologique peut être un bon « prétexte » pour garder bébé contre vous le plus possible.

Passez de bonne fêtes !

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *