À quel âge dois-je sevrer mon bébé ?

À quel âge dois-je sevrer mon bébé

Quel âge pour le sevrage ? Une question pas si simple et tellement de réponses variées !

Selon les cultures et les époques, l’âge considéré comme « normal » pour sevrer un enfant n’est pas toujours le même. Mais au-delà des habitudes culturelles, des tabous, et des préjugés, essayons de faire un peu le point…

Pas d’âge minimum.

Que votre bébé soit allaité depuis 1 jour, 1 semaine, 1 mois ou 1 an, il est toujours possible de le sevrer !

À tout moment de l’allaitement, vous pouvez donc décider d’initier le sevrage de votre bébé. Si la décision vient de vous, il est important de tenir compte des besoins nutritionnels et émotionnels de bébé en fonction de son âge.  On parle  alors de sevrage planifié : les tétées sont progressivement remplacées par un lait infantile ou par des aliments solides selon l’âge de votre enfant au moment du sevrage (voir tableau ci-dessous).

Ce que dit l’OMS :

« Les données dont on dispose ont montré que, pour l’ensemble d’une population, l’allaitement exclusif au sein pendant les 6 premiers mois est le mode d’alimentation optimal du nourrisson. Par la suite, les bébés doivent recevoir des aliments complémentaires en sus de l’allaitement maternel qui doit se poursuivre jusqu’à l’âge de 2 ans ou au-delà.

Le lait maternel est le premier aliment naturel pour les nourrissons: il fournit toute l’énergie et les nutriments qu’il faut à l’enfant pendant les 6 premiers mois de vie et continu de couvrir la moitié ou plus de ses besoins nutritionnels pendant le second semestre de vie, et jusqu’à un tiers de ceux-ci pendant la deuxième année. »

En France :

Le guide de l’allaitement de l’INPES issue de PNNS (Plan National Nutrition santé) et le carnet de santé de votre enfant ont des recommandations similaires à celles de l’OMS.

sevrage
Le mois 4 débute à la date anniversaire des 4 mois de l’enfant, soit 4 mois révolus. Pas de consommation Début de consommation possible Début de consommation recommandée. A adapter en fonction de la capacité de mastication et de déglutition et de la tolérance digestive de l’enfant. Limiter les charcuteries, sauf le jambon blanc Biscuits, bonbons, crème dessert, desserts lactés, chocolats, boissons sucrés, confiture, miel,…

Dans le tableau d’introduction des aliments de 0 à 3 ans, les deux premières lignes concernent le lait. La ligne du lait maternel précise « allaitement exclusif » jusqu’au 6 mois et se  poursuit jusqu’à 2 ans complétés par les aliments solides.

Le tableau ne donne aucune précision entre 2 et 3 ans mais comme les enfants non allaités doivent recevoir un lait 2eme âge ou lait de croissance à cet âge, en cas d’allaitement, le lait maternel est, lui aussi tout à fait indiqué si vous souhaitez poursuivre.

Le meilleur moment pour sevrer ?

L’âge idéal pour sevrer votre enfant sera celui que vous choisissez. Le « vous » inclus également le choix de votre bébé et de son père.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, un enfant peut choisir de ne plus téter : on parle alors de sevrage naturel. Dans ce cas, l’enfant a généralement entre 2 ans et 4 ans…voir plus. Il ne faut pas confondre avec une grève de la tétée.

Si c’est « vous » qui choisissez le moment du sevrage, c’est probablement le meilleur moment pour vous ! Ecoutez-vous !

Si vous êtes incertaine ou hésitante, ou tout simplement si vous avez besoin d’aide dans ce moment de transition, vous pouvez contacter une association de soutien et d’information à l’allaitement.

Il y a 6 commentaires pour cet article
  1. Jean Michel 23/11/2019 17 h 13 min

    Bonjour, ma femme veut sevrer notre enfant. C’est une fille. Elle aura le 04 déc prochain 1 an et 2 mois. La seule raison c’est d’être en adéquation à un poste de travail qu’elle a décroché et qu’elle risque de perdre à cause de notre enfant. Je sollicite des conseils pour l’aider dans sa décision. Est-ce possible que l’enfant soit victime d’effets secondaires ? Si oui, lesquels ? Merci

    • Maeva, consultante IBCLC 25/11/2019 10 h 13 min

      Bonjour,
      Il est possible à tout âge de sevrer un bébé. A 1 an votre bébé est désormais bien capable de manifester son mécontentement face à cette décision, il est donc possible que cela demande de la patiente et de l’accompagnement bienveillant face aux pleurs. Le terme « effet secondaire » est un peu fort car on l’utilise plutôt face à un traitement médical. Ici dans le cadre d’un sevrage sauf si votre bébé fait une allergie ou une intolérance au lait de vache on ne peut pas parler réellement d’effet secondaire. Néanmoins l’allaitement c’est bien plus que du lait : c’est aussi du réconfort, du plaisir, de l’apaisement, du temps privilégié avec maman, des anticorps, des hormones… Le sevrage c’est donc aussi la nécessité de compenser au mieux toutes ces pertes et pas uniquement trouver un autre lait.
      Vous n’avez pas donné de détails concernant ce nouveau poste de travail mais après 1 an d’allaitement il est rare de ne pas arriver à aménager l’allaitement de façon à maintenir tout ou partie de l’allaitement y compris en cas de déplacement. Avec une lactation établie et un bébé diversifié il n’est pas toujours nécessaire de tirer son lait. Vous pouvez peut être vous rapprocher d’une consultante en lactation IBCLC ou une association de soutien à l’allaitement dans votre région pour faire un point complet sur les possibilités en fonction de ce nouvel emplois et compte tenu de l’âge de votre bébé. L’allaitement d’un bambin et la lactation sur le long terme est mal connu des professionnels de santé qui se concentre sur le démarrage de l’allaitement. Peu de livres abordent le sevrage d’un « grand » et il est donc évident que ce que vous pouvez lire sur les bébés de moins de 6 mois vous semble incohérent face à votre bébé. Je vous recommande le livre « à propos du sevrage quand l’allaitement se termine » qui aborde le sevrage aux différents âges : https://www.lllfrance.org/boutique/livres/a-propos-du-sevrage-detail
      Félicitation à vous trois pour ce beau parcours d’allaitement

  2. Edmund 08/02/2020 16 h 20 min

    Bonjour, mon enfant à 1an 8mois. Elle tête toutes les nuits. Mais hier nuit elle n’a pas teté et elle veut en même temps la sevrer. J’aimerais savoir si c’est une bonne solution.

    • Maeva, consultante IBCLC 12/02/2020 12 h 38 min

      Bonjour, je comprend que votre fille n’a pas tété la nuit dernière alors que d’habitude elle tétait toutes les nuits. En revanche je ne comprends pas la suite de votre question ?
      Vous souhaitez profiter de ce moment pour sevrer ?
      Ou au contraire elle ne veut pas se sevrer ?

  3. Pelko 10/05/2020 8 h 14 min

    Bonjour, mon bébé a 18 mois, il tète de jour comme de nuit. Je souhaiterais le sevrer, comment m’y prendre?

    • Maeva, consultante IBCLC 10/05/2020 19 h 05 min

      Bonjour,
      Je vous conseille de prendre rendez vous avec une consultante en lactation qui pourra vous aider en fonction de votre situation personnelle. Avec un enfant de 18 mois vous pourrez difficilement mettre en place un plan pré défini avec des biberons qui remplacent les tétées, cela doit se faire en fonction du comportement de votre enfant et vos attentes. En revanche vous pouvez déjà proposer plus de laitages dans ses repas solides et/ou du lait. (si vous optez pour du lait de vache choisissez le de préférence entier. donc en bouteille rouge). Si le papa est présent il peut prendre le relais la nuit. En journée il y a pleins d’astuces possible comme proposer des activités pour l’occuper et espacer de plus en plus les tétées, proposer de l’eau ou une collation à la place des tétées ect…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *