Quand les deux seins sont différents…

Quand les deux seins ne sont pas pareil

Le corps humain n’est jamais parfaitement symétrique. Mais parfois, il y a des différences flagrantes entre les deux seins qui inquiètent certaines femmes pour leur allaitement.

Si c’est votre cas, rassurez-vous ! Dans la plupart des cas, votre allaitement n’est absolument pas compromis.

Les mamelons n’ont pas la même forme

Cela n’aura aucun impact sur la quantité de lait produit. En revanche, votre bébé pourra préférer un côté ou être en difficulté sur un des deux seins. Avec de la persévérance et de la patience, la plupart des bébés arrivent à téter des deux côtés. Il est possible de commencer à proposer en premier le coté qui pose le plus de problème. Si votre bébé refuse, vous pouvez essayer de lui proposer quand il est dans un demi-sommeil, très détendu.  Évitez de lui proposer ce sein s’il est très énervé, cela risquerait de l’énerver davantage.

L’un de mes seins est plus gros

La taille des seins n’est pas un critère prédictif de la quantité de lait produite. Néanmoins, il est important de savoir si cette différence de volume existait avant la grossesse ou bien s’est installé petit à petit au fil de l’allaitement.

Si le volume des deux seins était très différent avant la grossesse, un avis médical peut être intéressant pour vérifier si le sein le plus « petit » n’est pas atteint d’hypoplasie mammaire, c’est-à-dire s’il présente un déficit de tissus mammaire productif. Dans le cas où le « petit » sein est parfaitement normal, alors il pourra produire du lait en quantité normale.

Cependant, si la différence de volume entre les seins s’est installée progressivement au cours de l’allaitement, cela vient très probablement de la conduite de l’allaitement.

Votre bébé préfère un côté ou bien vous êtes plus à l’aise d’un côté et vous allaitez plus souvent et plus longtemps de ce côté, en conséquence l’un des deux seins a été plus stimulé que l’autre et la production de lait de chaque sein s’est adapté de façon différente de chaque côté. Il s’agit d’un problème en partie réversible si vous parvenez à stimuler un peu plus le côté le plus « petit ». Vous pouvez pour cela proposer en premier ce sein à votre bébé ou bien stimuler ce sein en plus des tétées avec un tire-lait. 

Pensez à varier les positions

Que ce soit une taille de bonnet différente ou un mamelon de forme différente, n’hésitez pas à tester plusieurs positions. En effet, certaines positions s’adaptent bien aux grosses poitrines ou permettent une plus grande ouverture de bouche. N’hésitez pas à vous faire aider par une consultante en lactation si besoin. Il est possible d’allaiter systématiquement dans une position différente selon l’anatomie de chaque sein.

On peut allaiter d’un seul sein

Dans les cas extrêmes où votre bébé refuserait complètement de téter l’un des seins ou si vous ne parvenez pas à stimuler assez un côté, sachez qu’il est tout à fait possible d’allaiter avec un seul sein. L’unique sein stimulé produira d’avantage. Cela accentuera temporairement l’aspect visuel mais l’allaitement peut se poursuivre autant de temps que vous le souhaitez.

De même, en cas de pathologie d’un côté du sein qui rendrait l’allaitement impossible ou trop douloureux, il est possible d’allaiter uniquement du côté sain ou non douloureux. Le sein qui ne sera plus stimulé cessera progressivement de produire du lait.

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *