Mon bébé régurgite, que faire ?

Mon bébé régurgite, que faire

Il régurgite !?!

Les régurgitations sont un phénomène tout à fait physiologique chez les bébés.

Alimentation lactée + Immaturité du cardia + Hypotonie du tronc = Régurgitation

– Les bébés sont exclusivement nourris avec du liquide, qui, mécaniquement, peut facilement remonter dans l’œsophage.

– Le cardia (la partie qui relie l’estomac et l’œsophage) agit comme un sphincter qui doit empêcher que le contenu gastrique remonte dans l’œsophage. Cette fonction est encore immature chez le nouveau-né et il est donc fréquent que du lait remonte.

– Les nouveau-nés ont naturellement une hypotonie du tronc. Ce faible tonus favorise la remonté du contenu gastrique.

 

Source

Est-ce que « ça passe » ?

Avec le temps, la fonction du cardia va devenir de plus en plus efficace.

En grandissant, votre bébé va se muscler progressivement du haut vers le bas.  Il parviendra en premier à « tenir sa tête » puis le haut du corps et enfin tout le tronc. Pour finir, il tiendra assis puis debout. Dès lors que la partie haute du tronc se tonifie et que votre bébé se tient plus ou moins assit, le phénomène s’estompe.

Le temps et la patience sont LE remède contre les régurgitations. Les régurgitations sont avant tout un problème de lessive ! Si votre bébé régurgite beaucoup, optez pour une collection de bavoirs, ils vous éviteront d’avoir à changer bébé plusieurs fois par jour !

 

A quoi ça ressemble ?

Les régurgitations se font spontanément et sans effort. Elles ne sont pas douloureuses… Si bébé était gêné par un rot ou un « trop plein » de lait, la régurgitation peut même lui apporter un peu de confort et il peut vous paraître plus détendu après avoir régurgité.

Les volumes sont plus ou moins abondants. L’aspect change selon les degrés de digestion du lait : il peut ressortir comme s’il venait d’être bu ou bien déjà digéré, dans ce cas il aura un aspect caillé avec des petits flocons de lait mélangé à du « petit lait ».

 

Quand dois-je m’inquiéter ?

Chez certains bébés, on peut parler de RGO pathologique. L’acidité du contenu gastrique peut enflammer la muqueuse de l’œsophage et cela est douloureux pour bébé.

Les régurgitations sont alors associées à des pleurs. Bébé se cambre, ne supporte pas la position allongée, parfois refuse le sein ou au contraire le réclame constamment. Il pleure parfois soudainement sans raison apparente. Il a souvent des infections ORL et respiratoires (otites, bronchites) car toute la sphère ORL et les bronches peuvent entrer en contact avec ces remontés acides.

Si votre bébé présente un ou plusieurs de ces symptômes et que vous avez un doute à ce sujet, parlez-en à votre pédiatre. Même s’il n’existe pas de solutions pour empêcher les remontés acides, il existe des traitements pour les douleurs.

Les RGO pathologiques peuvent être internes. Le liquide fait des allers/retours dans l’œsophage sans pour autant ressortir. Il est donc possible d’avoir un RGO sans régurgitations.

 

Ne pas confondre régurgitations et vomissements.

Les régurgitations semblent venir spontanément et sans effort. Les vomissements sont eux le résultat d’un spasme et d’un effort. Le contenu gastrique est littéralement expulsé avec force et parfois en jets.  Les volumes peuvent être très importants. Si c’est le cas, il faut rapidement consulter. Tout vomissement chez un nouveau-né doit amener à une consultation médicale.

 

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *