Lui laver le nez …

Laver le nez de son bébé

C’est l’hiver et de nombreux bébés se retrouvent enrhumés avec le nez bouché ! Si c’est le cas, vous devez lui laver le nez avec du sérum physiologique.

Pourquoi ?

Pour éviter une surinfection et lui permettre de mieux respirer. En effet, pour s’alimenter au sein ou au biberon correctement, votre bébé doit pouvoir respirer par le nez. S’il y a un encombrement alors la prise des repas peut devenir difficile. Les germes peuvent également proliférer. Contrairement au « mouche bébé » qui va simplement aspirer le mucus présent dans les narines, le lavage de nez va rincer toute la cavité nasale et  le pharynx.

Le sérum physiologique

Le sérum physiologique est un liquide neutre pour le corps. Chimiquement, il a la même osmolarité que les fluides corporels notamment le sang. Il n’est donc pas irritant et peut être avaler sans danger.

Le « sérum physiologique » se trouve en pharmacie ou grande surface, vous pouvez vous en procurer sans ordonnance. Pour le lavage du nez il existe un format « dosette ». Ces dosettes sont à usage unique, les restes de dosette doivent être jetés après utilisation même s’il en reste. Vous pouvez les stocker à température ambiante.

Il est possible aussi d’utiliser une poire à lavement et de la remplir avec du sérum physiologique. Il faudra juste la laver entre chaque utilisation.

Pratiquer la DRP

Les professionnels de la petite enfance appellent le « lavage de nez »  la DRP : Désinfection rhino-pharyngée.

La méthode est assez simple bien que les parents se sentent parfois mal à l’aise dans le geste. En effet, les bébés n’apprécient pas vraiment ce soin pourtant parfois indispensable. Rassurez-vous, ça n’est pas douloureux… En revanche, la sensation du liquide dans le nez et de se sentir contraint n’est pas très agréable pour eux.

Les étapes du soin :

– Préparez votre matériel : dosette de sérum, serviette ou lange pour essuyer les mucosités et les écoulements de sérum.

– Lavez-vous les mains

– Installez votre bébé en sécurité, par exemple sur une table à langer. Placez une serviette sous son visage et allongez le sur le côté.

Il est également possible de pratiquer une DRP assis ou penché vers l’avant.

 

– Dans le cas où bébé est allongé sur le côté, faites couler le sérum physiologique dans la narine « du haut » de façon à ce que le liquide coule vers les fosses nasales et le pharynx. Vous devez voir votre bébé déglutir, c’est signe que le liquide a bien traversé les fosses nasales. Votre bébé peut également faire couler par l’autre narine ou expulser par l’expiration une partie du liquide. C’est également un signe d’efficacité et généralement cela s’accompagne de mucosités. Si votre bébé est assis ou penché en avant, le sérum ressortira par l’autre narine ou sera avalé sans aucun danger.

Pour plus d’efficacité et si vous y parvenez, fermez la bouche de votre bébé juste après avoir fait couler le liquide pour qu’il l’expulse en soufflant par le nez. (voir vidéo 1 ci-dessous)

– Recommencez de l’autre côté et utilisez autant de sérum que nécessaire.

– Essuyez-lui le visage et lavez-vous à nouveau les mains.

Un gros câlin est bienvenu après pour réconforter bébé…. C’est fini !

Vidéo de DRP très efficace fait par une kinésithérapeute  avec des dosettes.

ICI, une maman utilise une poire.

ICI, une autre kinésithérapeute explique une variante avec un bébé en position assise.

Le savez-vous ?

Vous pouvez utiliser votre lait maternel à la place du sérum physiologique. C’est un sérum physiologique au sens propre du terme et ses propriétés sont intéressante en cas de rhinopharyngite ; il limite la prolifération bactérienne, contient des anti-inflammatoire, des anticorps…

 

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *