Les bienfaits de l’allaitement pour maman

Allaiter c’est bon aussi pour la santé des mères !

Beaucoup de mères sont sensibilisées sur l’impact que peut avoir l’allaitement sur la santé de leur bébé… Pourtant l’allaitement est aussi intéressant pour la santé des mères !

Moins de cancers féminins

Il a été largement démontré que les femmes qui n’ont pas allaité ont plus de risques d’être atteintes de cancers féminins, notamment du cancer du sein.

Dans les pays où les taux d’allaitement sont élevés, nous apercevons que le nombre de cancers du sein est plus bas.

Plus une femme allaite longtemps (surtout + de 24 mois au total) au cours de sa vie moins elle a de risque de développer un cancer du sein notamment en pré ménopause.

Les femmes qui ont allaité ont une diminution du risque de 20% de cancers des ovaires après 2 à 7 mois d’allaitement. Une durée plus longue d’allaitement ne semble pas modifier ce chiffre.

Moins de risques d’anémies

L’allaitement maternel favorise les contractions utérines et les femmes qui allaitent perdent moins de sang en post partum. Le retour des règles est quant à lui retardé d’en moyenne 14 mois. De ce fait, les mères allaitantes ont moins de risques d’anémie (manque de fer).

Perte de poids post partum facilité

La période d’allaitement est une période où la mère allaitante a besoin de plus de nutriments. Une partie est apportée par l’alimentation de la mère mais une autre partie est satisfaite par la mobilisation des stocks de graisse maternelle ce qui entraine chez beaucoup de mère une perte de poids. Il a été estimé une perte de poids en moyenne de 200 à 800 gr/mois les 6 premiers mois puis  100 à 200gr par mois les mois 6 mois suivants.

Les besoins énergétiques d’une femme qui allaitent sont estimés à + 670 Kcal/j les 6 premiers mois mais en réalité 300 à 400 kCal/j en plus suffisent car la différence sera issue de la mobilisation des graisses accumulées spécialement pendant la grossesse.

Ce métabolisme est propre à chaque femme et si en moyenne on observe une perte de poids chez la plupart des femmes pendant la période d’allaitement il semblerait que ça ne soit pas le cas pour toutes les femmes.

Espacement des grossesses naturelles

Des grossesses trop rapprochées ne sont pas souhaitables pour la santé des mères. L’espacement « idéal » d’un point de vue de la santé de la mère se situerait autour de 3 ans. L’allaitement maternel bloque l’ovulation et retarde le retour de couches : Il en résulte un espacement naturel des grossesses.

Autres effets bénéfiques

L’allaitement maternel semble également avoir un impact positif sur la polyarthrite rhumatoïdes, les infections urinaires, l’endométriose, l’ostéoporose….

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *