L’emmaillotage de bébé

Comment bien emmailloter bébé

Longtemps pratiquer par nos grands-mères, l’emmaillotage avait peu à peu disparu des pratiques…

Timidement, les mamans du 21eme siècle le remettent au goût du jour.

Pourquoi ?

Parce que pour certains bébés, l’emmaillotage permet un réel apaisement. Les bébés peuvent parfois être très irritables et agités : ils pleurent, se tortillent, s’agitent, n’arrivent pas à s’endormir.

Une fois que l’on s’est assuré qu’il n’a pas faim, que sa couche est propre et qu’il n’a pas de température, l’emmaillotage s’avère un moyen très efficace pour calmer les bébés et les aider à dormir.

Comment ?

Il existe dans le commerce des systèmes « tout fait » où le tissu est agrémenté de scratch ou systèmes de fixation pour vous faciliter la tâche.

Mais un simple lange grand format ou couverture fine peut suffire :


Cette illustration propose un emmaillotage bras tendus, il est également possible de plier les bras de bébé :

1 – Pliez le bras droit contre son torse et rabattre le bord G du lange par-dessus et le coincer sous son petit corps.

2 – Positionnez le bras gauche plié contre le torse et rabattre le bord D sous son corps du côté opposé de façon à ce que le bras soit maintenu.

Le tissu doit permettre de limiter les mouvements de bébé mais ne doit pas être trop serré pour lui permettre de respirer normalement. Garder votre bébé à vue de façon à vérifier que le tissu ne s’est pas desserré et ne lui recouvre pas le visage.

Les jambes ne doivent pas être serrées en position tendue. Prévoyez un peu de jeu au niveau des jambes pour qu’il puisse les bouger et les recroqueviller.

Choisissez un tissu suffisamment fin pour faciliter l’emmaillotage. En fonction de la saison ou de la température de la pièce, vous pouvez laisser bébé en body ou avec un pyjama bien chaud.

Découvrez ICI une vidéo de démonstration.

Jusqu’à quand ?

L’emmaillotage concerne plutôt les nourrissons de la naissance à 2 ou 3 mois. Ensuite, ils vont avoir besoin d’avoir les bras libres pour exercer leur motricité et coordonner leurs mouvements.

Dès que bébé est capable de se retourner par lui-même sur le ventre, il vaut mieux éviter de l’emmailloter.

 

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *