crèche

La rentrée… en crèche

C’est la rentrée à l’école pour les grands… et les petits ! La rentrée en crèche est aussi un grand évènement pour la famille !

L’adaptation

Toutes les crèches proposent une période dite « d’adaptation ». Le but de cette période est que votre bébé apprenne à connaitre progressivement les lieux et les personnes.

Pour les professionnels, c’est le moment d’apprendre à connaitre votre bébé en passant du temps avec lui et en échangeant avec vous. Sommeils, repas, caractère, éveil… : tous les sujets sont abordés.

En général, le premier temps d’accueil se passe avec vous, bébé découvre la crèche dans vos bras ou joue à côté de vous. Ensuite, vous laisserez bébé à la crèche sans vous sur une très courte période, sans sieste ni repas. Cette période est progressivement allongée. Elle inclut ensuite repas et siestes pour arriver au temps de garde complet dont vous avez besoin.

Concrètement, cette période dure de quelques jours à quelques semaines selon les besoins de l’enfant et de sa famille.

Les « classes »

Contrairement à l’école, à la crèche, on parle de sections selon les âges et non de classes.

Petits (2 mois et demi – 12 mois),
Moyens (12 mois – 24 mois),
Grands (24 mois – 3 ans),
Certaines crèches font des sections mixtes.

Des auxiliaires de puéricultures ou éducateurs de jeunes enfants s’occupent des enfants. Elles sont parfois aidées de personnes titulaires d’un CAP petite enfance. De nombreuses crèches désignent un adulte de référence pour chaque enfant. Cette personne référente s’occupe majoritairement de votre bébé. Elle sera votre interlocuteur principal pour échanger quotidiennement.

Les locaux peuvent être attribués selon les sections, en tous cas pour permettre le confort des enfants selon leur âge. La section bébé dispose d’un dortoir disponible à tout moment. Chaque bébé peut ainsi dormir à n’importe quel moment de la journée selon ses besoins. Pour les grands en général, le dortoir est une salle qui peut aussi servir de salle de jeux hors des temps de sieste du début d’après-midi.

Les crèches disposent d’une zone dédiée au repas avec du mobilier adapté aux tout petits ainsi qu’un espace biberonnerie pour la préparation des biberons dans les règles d’hygiène.

Bien sûr, une salle de change/ salle de bain est disponible à tout moment pour que bébé soit toujours au propre.

Les « fournitures »

A la crèche, pas de fournitures scolaire, mais tout de même quelques effets personnels à prévoir. Selon les crèches, les couches et le lait peuvent être fournies. Si ce n’est pas le cas vous devez veiller à approvisionner régulièrement la crèche en couche et en lait.

Si votre bébé prend un traitement chronique, pensez à demander l’ordonnance de votre pédiatre pour que le traitement puisse être continué à la crèche.

Si vous allaitez, il faut prendre connaissance du protocole d’accueil du lait maternel de votre crèche. De façon générale, la plupart des crèches demande un transport en glacière  avec accumulateur de froid. Le lait doit être stocké dans un flacon de conservation hermétique sur lequel est mentionné le nom de votre bébé et la date du recueil du lait. Précisez s’il s’agit de lait frais ou décongelé. Certaines crèches ont leur propres biberons, si vous souhaitez que votre bébé reçoive un certain type de biberon ou que le lait soit donné autrement qu’au biberon, il faut préalablement en discuter avec l’équipe.  Pensez également à calculer approximativement les quantités de lait dont aura besoin votre bébé à la crèche. En effet, la quantité varie selon le temps de garde et le nombre de tétées quotidiennes  de chaque bébé. Par exemple, un bébé qui tète encore beaucoup la nuit, il boira moins de lait à la crèche le jour.

Le «cartable »

Dans son sac pour aller à la crèche, pensez à fournir des vêtements propres en cas de débordement de couche, de régurgitations ou d’accident pendant l’apprentissage de la propreté.

Si votre bébé a un doudou ou une tétine, il est important qu’il l’apporte à la crèche avec lui pour le rassurer, l’accompagner dans le sommeil ou l’aider à se consoler en cas de petit chagrin…

La « cantine »

Les repas en crèches sont adaptés à chaque bébé et à son degré de diversification alimentaire. Contrairement à l’école, chaque repas est unique.

Si vous commencez tout juste la diversification, il faudra prévenir la crèche de chaque nouvel aliment introduit. En effet, les crèches ne proposent jamais un aliment que votre enfant n’aurait pas goûté chez vous. Par ailleurs, en cas d’allergie vous devrez également prévoir un PAI.

Concernant le lait, c’est à vous de décider avec l’équipe si du lait est donné en plus de repas ou à la place du goûter, ou de la collation du matin.

Les textures aussi s’adaptent à chaque enfant. Purées lisses, hachées ou en morceaux, pensez à prévenir l’équipe de ce que préfère votre enfant.

Bref, à la crèche la cantine c’est du « sur mesure ».

Un lieu bien différent de l’école

La crèche est un lieu de garde collectif qui s’adapte le plus possible au rythme et aux besoins des plus petits. Les échanges avec la personne référente sont primordiaux le matin en déposant votre bébé et le soir en allant le chercher. Il a encore un peu de temps avant de devenir un écolier.

Bonne rentrée à tous !

 

 

 

 

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *