Faire participer le père…

Père qui crée un lien intime avec son bébé

Lorsque j’installe un tire-lait à une maman, je demande toujours pour quelle raison elle souhaite en utiliser un. Certaines mamans me répondent « pour faire participer le père ».

Certes, avec un tire-lait le père pourra donner du lait à son bébé. Bien souvent, cela est fait au biberon et cela n’est pas forcément anodin pour la suite de l’allaitement. En dehors du biberon, même lorsque le lait est donné autrement cela prive le bébé d’une tétée au sein.

Aussi quand l’allaitement se passe bien et que la seule et unique raison est de faire participer le père, c’est un peu dommage de ne pas allaiter au sein.

Le père, un facteur clef d’un allaitement réussi.

Les statistiques ont mis en évidence que le soutien du père est une composante majeure de la réussite et de la durée de l’allaitement.

Allaiter un nouveau-né est assez chronophage, et les mères ont besoin d’être au maximum déchargées dans les tâches du quotidien… courses, préparation des repas, lessives, etc.…

Quand elles doutent ou sont fatiguées, le soutien morale et tendre du papa aide à passer le cap des moments de blues et de découragement.

Face aux critiques ou aux remarques de l’entourage, le père peut s’avérer être un rempart qui protège la mère. De plus,  il rappelle qu’il s’agit de leur choix pour leur bébé.

Pendant la tétée, il peut masser le dos de la mère, lui apporter à boire ou une petite collation ou tout simplement rester à ses côtés pour savourer des moments à 3.

Créer le lien avec son bébé.

Un bébé allaité passe beaucoup de temps au sein de sa mère notamment les premières semaines. Pour autant, le père peut tout à fait créer le lien avec son bébé autrement que par l’intermédiaire d’un biberon.

Le bain et les nombreux changes quotidiens sont aussi des occasions de s’occuper de son bébé et d’être dans l’échange avec lui.

Le portage est un excellent moyen d’apaiser les bébés et de soulager la mère pendant que bébé dort. Les ateliers de portage sont autant destinés aux pères qu’aux mères.

Les pères peuvent faire du « peau à peau » avec leur bébé et leur apporter du réconfort ainsi lorsqu’ils sont agités. C’est un bon moyen d’avoir un contact physique intense et quotidien.

Les massages bébé sont des moments plaisant d’échange, de contacts physiques et de détente. Là encore, des associations proposent des ateliers pour apprendre à bien masser les bébés tout en tenant compte de leurs spécificités physiologiques.

De plus, les promenades… en poussette ou en portage font parti des moments importants pour les pères. Rien que de passer du temps à l’extérieur avec leurs bébés leur permettront de faire de ces moments des moments privilégiés.

La diversification est un moment idéale pour s’impliquer directement dans l’alimentation de bébé. Les échanges sont nombreux et le plaisir partagé.

Il existe des associations qui proposent également des activités dès le plus jeune âge : « signes pour bébé », éveil musical, baby gym… autant d’occasion pour que bébé et papa passent du temps ensemble.

La mère bénéficie d’un acte exclusif qui est l’allaitement au sein. Toutefois, il y a tant de choses que peuvent faire les pères pour faciliter l’allaitement et créer leur propre moment d’intimité avec leur bébé. En conclusion, il n’est pas du tout nécessaire de tendre un biberon aux pères pour les « faire participer ».

 

Quelques témoignages de pères sur les liens suivant :

https://www.lllfrance.org/997-peres-de-bebes-allaites

https://www.papapourlavie.com/papa-pour-la-vie/role-et-implication/725-quand-les-peres-se-melent-d-allaitement.thtml

Photo by Pixabay from Pexels

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *