Dormir en toute sécurité dans votre lit avec votre bébé allaité

Le « Cododo » ou sommeil partagé est un peu tabou en France car beaucoup craignent que la mère étouffe son bébé par mégarde.

Pourtant, si l’on respecte les quelques règles de sécurité suivantes, dormir avec son bébé n’est pas dangereux : la proximité mère / enfant pendant la nuit est préventive contre la mort subite du nourrisson, facilite les tétées de nuit et allonge significativement la durée de l’allaitement !

Prévenir le risque de chute

Pensez à caler le lit contre un mur ou simplement mettre une barrière. Vous pouvez aussi décider de positionner votre matelas au sol.

Avoir un sommeil « vigilant »

Vous ne devez pas prendre de médicaments ou substances qui altèrent votre sommeil. Pas d’alcool ni de drogues bien sûr mais attention aussi à certains médicaments bénins qui  peuvent avoir un impact sur votre vigilance. Regardez bien les symboles sur la boite. S’ils sont contre-indiqués pour prendre le volant, je vous les déconseille.

Etre non-fumeurs

Si bébé dort avec vous ou entre vous et son papa, vous devez être non-fumeurs. Et oui… Les fumeurs expirent trop de CO2 et la trop grande proximité dans le lit pourrait être nocive pour votre bébé.

Adapter sa literie

Le matelas doit être ferme (surtout pas de matelas à eau ou de canapé avec coussins). Les couvertures et oreillers ne doivent pas pouvoir recouvrir votre bébé.

Allaiter

Les hormones de l’allaitement modifient le sommeil des mères. Même en dormant, vous  êtes capable de garder un minimum de vigilance. Pour cette raison, il est préférable que votre bébé soit de votre côté et non entre son père et vous car les pères ne bénéficient pas de cette vigilance hormonale.

Ne pas être obèse

L’obésité morbide est un obstacle à une bonne position de couchage et une bonne surveillance de l’enfant. Les tissus « mous » peuvent accidentellement recouvrir les voies respiratoires de la même façon que les couvertures et les oreillers.

Avoir un bébé à terme et en bonne santé

Votre bébé ne doit pas être prématuré, ni présenter de pathologies respiratoires ni avoir de la fièvre.

 

Si vous ne pouvez pas remplir tous ces critères de sécurité mais souhaitez bénéficier des avantages de la proximité de votre bébé la nuit, vous pouvez opter pour un berceau « Cododo » (qui s’accroche au lit des parents) ou un berceau à coté de votre lit. Si vous allaitez, vous pouvez donner la tété allongée dans votre lit puis une fois la tétée terminé mettre votre bébé dans son lit sans avoir à vous lever !



	
soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *