Dispositif d’aide à la lactation (DAL)

Les « dispositifs d’aide à la lactation » sont des systèmes qui permettent de supplémenter un bébé avec du lait maternel ou du lait en poudre directement au sein à l’aide de petites sondes placées sur le sein. Le bébé tète le sein de sa mère et la sonde simultanément ce qui lui permet de recevoir du lait via le sein de sa mère et via la sonde.

Pour qui ?

  • Pour les bébés devant recevoir des suppléments de lait : prise de poids insuffisante, succion peu efficace.
  • Pour les mères ayant besoin de stimuler leur lactation : relactation, lactation induite, baisse de lactation.
  • Pour les mères ayant une capacité de production de lait limitée : hypoplasie mammaire, chirurgie mammaire, troubles hormonaux affectant la production lactée.

Pourquoi ?

Ce système est un peu fastidieux et demande un temps d’apprentissage pour l’utilisation mais il présente de nombreux intérêts :

La succion de la tétine d’un biberon étant différente de la succion au sein et le débit bien plus rapide, l’utilisation du biberon peut amener les bébés à se détourner progressivement du sein ou à modifier leur succion au sein. La succion peut alors  devenir  douloureuse et/ou inefficace. Avec un DAL ce risque est écarté.

Il existe bien sûr d’autres alternatives au biberon comme par exemple les tasses babyfeed mais ces alternatives ne permettent pas au bébé de s’exercer à la succion au sein ni de stimuler les seins. Or certains bébés ont besoin de temps pour perfectionner leur technique de succion et devenir réellement efficace. Ces tétées au sein, même avec supplément de lait sont un très bon exercice.

Dans beaucoup de situations où un bébé doit recevoir des suppléments de lait, la lactation de la mère peut être impactée. Si les suppléments de lait maternel ou industriel sont donnés au DAL, la succion directe au sein permet un temps de stimulation supplémentaire non négligeable.

Certaines femmes ne pourront jamais malgré une stimulation optimale de leur lactation fournir suffisamment de lait. Le DAL est une option utilisable à long terme qui s’ouvre à elle pour nourrir complètement leur enfant au sein malgré une production de lait maternel insuffisante. Une partie des bénéfices de l’allaitement n’est pas directement liée à la composition du lait mais à la succion au sein. Par exemple la succion au sein permet un meilleur développement des os de la face et des mâchoires ou encore une meilleur ventilation de la trompe d’eustache… Sans compter l’expérience sensorielle de la succion au sein qui joue un rôle dans l’attachement mère/enfant qui doit être pris en compte. Cet accessoire permet donc pour celles qui le souhaitent de maintenir une succion au sein tout en garantissant un apport en lait suffisant à leur bébé.

Comment ?

Il existe deux solutions :

Le lait maternel ou le lait en poudre est versé dans la bouteille. La bouteille est munie d’un cordon pour le mettre autour du cou. Au lieu d’une tétine, c’est une paire de sondes très fines et très souples qui vont permettre au bébé de recevoir le lait directement au sein. Il est vendu avec 3 paires de sondes de diamètres variables pour permettre d’adapter le débit.

  • Acheter en pharmacie des sondes à nutrition gastrique.

Il existe différents diamètres, les « vygon Charrière 5 » seront plutôt destinés à du lait maternel alors que les « Vygon charrière 6 » seront plus adaptés à du lait industriel, en effet s’il y a des petits grumeaux, une sonde trop fine pourrait se boucher. La sonde est alors plongée dans un pot ou un biberon contenant le lait. Afin d’éviter de renverser le lait il est possible de laisser la tétine de biberon ou le couvercle du pot. Dans ce cas, il faut agrandir le trou de la tétine ou percer le couvercle du pot de façon à laisser passer la sonde sans comprimer la sonde.

LLL France commercialise pour les professionnels de santé des fiches pour fabriquer un « DAL temporaire fait maison ».

Pour visualiser la préparation d’un DAL maison vous pouvez visionner cette vidéo de « allaitement pour tous » ainsi que d’autres vidéos pour le nettoyage de ces systèmes ou leur utilisation.

Quel que soit votre choix, n’hésitez pas à prendre contact avec une consultante en lactation ou une association d’aide à l’allaitement qui connaissent ces systèmes et qui pourront vous accompagner dans leurs utilisations. En effet selon la succion de votre bébé ou votre lactation il peut être opportun de choisir des sondes de diamètres différents ou d’introduire la sonde à un moment optimal en fonction de votre situation personnelle. Dans beaucoup de cas l’usage du DAL sera ponctuel et devra donc être réadapté en fonction de l’évolution de la situation.

Le site https://www.allaitementpourtous.com/ est riche en ressources et spécialement dédié aux mères qui utilisent un DAL.

Les échanges avec d’autres mères utilisatrices via les réseaux sociaux peuvent également être d’une grande aide et permettent de partager les astuces qui simplifient l’utilisation du DAL au quotidien. Dans une société largement habituée au biberon c’est aussi un bon moyen pour se sentir moins seule dans ce choix moins fréquent.

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *