Coquillages et coquilles

Coquillages d'allaitement

Vos mamelons sont très sensibles ? Ils sont douloureux ? Des crevasses vous font souffrir ?

Une fois la cause des douleurs identifiées, soyez rassurée, il est possible de soulager l’inconfort.

Et si vous testiez les coquillages ou coquilles d’allaitement ?

La Minute Maternelle vous fait découvrir une technique : les coquillages et coquilles d’allaitement…

Le principe de cicatrisation

Le principe repose sur la cicatrisation en milieu humide et la composition fabuleuse du lait maternel.

En effet, le lait maternel contient des facteurs anti-inflammatoires et immunitaires, des globules blancs et des facteurs de croissance épidermique. Ces éléments agissent directement sur les tissus de la peau et font du lait maternel un produit anti-infectieux, anti bactérien et un fabuleux accélérateur de la cicatrisation au pouvoir hydratant. Sachez donc que grâce aux bienfaits du lait maternel, certains encouragent de faire un pansement au lait maternel .  Un mamelon baigné dans le lait maternel est donc un soin de haute qualité pour les mamelons abîmés.

Cette technique est gratuite et disponible à volonté ! … alors, pourquoi s’en priver ?

N’hésitez donc pas à laisser quelques gouttes de lait sur les mamelons en fin de tétée ou après avoir tiré votre lait maternel, puis couvrez directement avec vos coquillages. Les mamelons resteront ainsi dans un bain de lait.

Un confort sans frottement

La barrière mécanique des coquilles et coquillages évite le frottement du tissu mammaire. En effet, un avantage certain de ces produits est le confort : en retirant les coquilles ou coquillages d’allaitement, vous n’aurez aucune adhérence au tissu; ce qui -à l’inverse- peut arriver avec un coussinet absorbant ou même avec le tissu de votre soutien gorge. Ainsi le confort des coquillages et des coquilles d’allaitement est fortement apprécié des mamans.

Toutefois, s’il vous arrive de perdre de façon abondante du lait maternel, il est toujours possible d’ajouter un coussinet absorbant ou protection d’allaitement dans la coque de votre coquillage.

Si vous souhaitez soigner vos mamelons avec ce type d’accessoires, vous avez le choix entre 3 produits : nacre, argent ou en cire; chacun présente des avantages.

Ces matières restent toutes les trois naturelles et sans produit chimique, ce qui limite le risque allergiques ou d’effets secondaires plus ou moins connus liés à certaines substances chimiques.

Les coquillages en nacre

Coquillages en nacre pour l'allaitement
Coquillages d’allaitement

C’est la marque « Bébé Nacre » qui est à l’origine de cette idée d’utiliser les coquillages à appliquer sur les mamelons. Ils sélectionnent avec soins leurs coquillages pour leur forme évasée, de façon à ce qu’ils s’adaptent au galbe des seins; ces coquillages sont ensuite polis. Le port des coquillages est alors confortable, et ne doit donc pas créer de zone de compression.

Les coquilles d’allaitement en argent

Coquilles en argent pour allaitement
Coquilles d’allaitement en argent

Les coquilles d’argent auront comme intérêt supplémentaire de bénéficier des propriétés antimicrobiennes et bactériostatiques de l’argent. En effet, ces coupelles ont des vertus pour prévenir et cicatriser les plaies pouvant arriver en période d’allaitement.

 

Les coquilles en cire d’abeille

Coquilles en cire pour allaitement maternel
Coquilles d’allaitement en cire

Le troisième type de coquilles sont les coquilles en cire.  La cire présente l’avantage d’être modelable à la chaleur du corps, ce qui permet de les mouler parfaitement à la forme du sein.

Ces coques en cire d’abeille apporte toutes les propriétés et les bienfaits de la cire d’abeille.

Sachez qu’une autre alternative est encore possible :

Les compresses hydrogel

Compresses Hydrogel de Mamivac France
Compresses hydrogel

Les compresses Hydrogel sont une alternative intéressante, qui utilisent le même principe de cicatrisation en milieux humide. Ces compresses évitent également le frottement et s’enlèvent sans adhérer. Ces coussinets contenant de l’eau et de la glycérine, ils vont à la fois permettre une hydratation de la peau, et apporter en plus une sensation de fraîcheur.

NB : Les mamans qui allaitent ressentent souvent un inconfort, une sensation d’irritation voir des douleurs aux mamelons. Elles peuvent également parfois souffrir d’un engorgement ou de crevasses. Si ces phénomènes sont fréquents, ils ne sont pas pour autant acceptables. Il est donc important d’en parler avec votre sage-femme ou consultante en lactation, afin de vérifier la position d’allaitement, la prise du sein de votre bébé et d’identifier la cause des douleurs.

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *