Est-ce bon de congeler son lait maternel ?

Congélation du lait maternel

J’ai constaté à plusieurs reprises que certaines mamans étaient réticentes à congeler leur lait maternel car elles avaient entendu dire que la congélation « détruisait » les qualités de leur lait.

Quel est l’impact de la congélation sur le lait maternel ?

La congélation a un impact sur les propriétés anti-infectieuses du lait maternel.

– L’activité de la lactoferrine est réduite de 30 à 65% quand le lait est congelé plus d’un mois (Akinbi 2010, Rollo 2014, Raoof 2015).

-Les lysozymes sont réduits de 30 à 40% (Akinbi 2010, Chang 2013).

-Les IGA sont réduits de 20 à 50% (Pardou 1994, Akinbi 2010).

-Le nombre de macrophages et de neutrophiles est aussi réduit après congélation.

A noter tout de même que si le lait est congelé moins d’une semaine, l’activité bactéricide n’est pas modifiée (Sylvestre 2006).

« Avoir un impact » ne signifie pas que toutes les propriétés anti-infectieuses sont détruites, elles sont « seulement » réduites. Une étude de 2002 a mis en évidence que plus des 2/3 de l’activité bactéricide restait intacte au bout de 3 mois de congélation. De plus, cette étude montrait également que la baisse de l’activité bactéricide du lait humain pendant la congélation est en bonne partie compensée par l’augmentation de la capacité de séquestration bactérienne (Effets of storage on the physicochemical and antibacterial properties of human milk. MO Ogundele. Br J Biomed Sci 2002 ; 59(4) : 205-11).

Est-ce une raison pour ne pas congeler son lait ?

Si vous avez le choix, il est préférable de limiter les durées de conservation et de donner votre lait le plus rapidement possible après l’expression de votre lait afin de conserver un maximum de ses propriétés.

Mais les contraintes de la vie quotidienne des femmes font que certaines mamans ont un réel besoin de stocker du lait au congélateur. Dans la cadre de la reprise du travail, pour anticiper sur une séparation future, pour toujours avoir une réserve d’avance dans leur congélateur ou tout simplement pour ne pas « jeter » un surplus de lait, la congélation est bien souvent la solution!

Il n’est pas toujours possible d’avoir du lait fraichement exprimé sous la main. Dans ce cas, si vous devez donner du lait à votre bébé, votre lait congelé sera certainement une meilleure option que du lait en poudre malgré la congélation.

La plupart des laits en poudre sont des laits de vache. Ce lait a été pasteurisé et lyophilisé : des étapes qui altèrent bien plus les qualités du lait de vache que la simple congélation de lait frais. Ce lait subit également tout un processus industriel pour tenter de s’adapter aux besoins des bébés humains en termes de protéines, de graisses et de vitamines.

De plus, si la congélation diminue les propriétés anti-infectieuses du lait maternel, le lait en poudre, lui, n’a AUCUNE propriété anti-infectieuse.

Le lait congelé garde tout son intérêt nutritionnel pour votre bébé. Si vous avez respecté les règles d’hygiène et de conservation au moment de l’expression et du stockage, il peut être consommé sans risque !

Le savez-vous ?

Le lait des mères qui donnent leur lait aux lactariums est congelé 2 fois ! Une première fois chez la maman en attendant qu’une colleteuse vienne chercher le lait. Il est décongelé et pasteurisé au lactarium puis de nouveau congelé avant d’être distribué aux services hospitaliers et donné aux bébés prématurés ou gravement malades. Même congelé deux fois, ce lait apporte encore un bénéfice majeur aux bébés qui en bénéficient.

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *