Comprendre le sommeil de mon bébé…

Le sommeil des bébés

Est-ce qu’il fait ses nuits ? Cette question, toute nouvelle maman l’a entendu… Mais que veut dire « faire ses nuits » pour un bébé ? Le sommeil des bébés est très différent de celui des adultes. A chaque âge de la vie, le sommeil évolue.

Comment s’organise le sommeil des bébés ?

Le sommeil se divise en 2 phases :

  • Sommeil paradoxal ou sommeil actif ou sommeil léger (c’est la partie du sommeil où le dormeur rêve)
  • Sommeil lent ou sommeil calme ou sommeil profond. Ce sommeil est divisé encore en 4 stades progressifs chez l’adulte (la partie du sommeil où les yeux sont immobiles, la respiration lente et régulière).

Au cours d’une nuit, le dormeur enchaîne plusieurs cycles composés de ces 2 types de sommeil :

La répartition du temps de sommeil actif et sommeil calme sera différente en fonction du moment de la nuit et de l’âge du dormeur.

Par exemple, les plages de sommeil actif d’un adulte sont plus longues en fin de nuit qu’en début de nuit.

Un nouveau-né aura quasiment 50% de son temps de sommeil en sommeil actif, ses parents 20 à 25% alors qu’une personne âgée seulement 14%.

Quelles différences entre le sommeil de mon bébé et le mien ?

  • Les nouveau-nés n’ont pas encore acquis le rythme circadien comme les adultes. Ainsi en général, le premier mois de vie il aura tendance à téter indifféremment de jour comme de nuit.

Certains parents parlent de « confondre le jour et la nuit » mais il s’agit simplement d’une question de maturité et d’étape du développement.

  • La durée des cycles est variable selon les personnes et l’âge. Ainsi un adulte aura des cycles variant de 70 à 110 min (90 min en moyenne) alors qu’un nouveau-né aura des cycles d’environ 50 minutes.

Entre chaque cycle, un réveil est susceptible de se produire. Certains bébés ne parviennent pas à se rendormir seuls, ils ont alors besoin d’être accompagnés avec une tétée ou d’être bercés ou bien d’avoir une tétine ou un doudou. Ceci explique que certains bébés ne font que de « courtes » siestes de moins d’une heure : ils font seulement 1 seul cycle de sommeil puis se réveillent sans en enchaîner une autre.

  • Les adultes s’endorment en commençant par du sommeil profond et enchaîne 4 stades de plus en plus profond et terminent leurs cycles de sommeil par une période de sommeil paradoxal plus ou moins longue.

A l’inverse, le nourrisson s’endort d’abord en sommeil actif pendant environ 20 minutes, puis d’une phase de transition et enfin d’un sommeil calme profond.

Ainsi, si votre bébé s’est endormi dans vos bras et que vous le posez avant qu’il soit dans une phase de sommeil profond, il peut facilement se réveiller.

Comment évolue le sommeil de mon bébé ?

Le premier mois de vie

Bébé dort environ 16h sur une journée de 24h entrecoupées de période d’éveils calmes ou d’éveils agités.

Son rythme de vie est ultradien et non circadien : ses phases de sommeil sont plus ou moins longues, et morcelées indifféremment de jour comme de nuit. Bébé est indifférent à la luminosité environnante.

Bébé s’endort en sommeil actif.

Ses cycles de sommeil sont courts, 50 min environ constituées d’une première phase en sommeil agité et suivi d’une phase de sommeil calme (environ 20 min).

A cet âge, le sommeil agité représente 50 à 60% du sommeil total, il est facilement identifiable chez un nouveau-né car les yeux bougent voire s’ouvrent, il peut faire des mimiques, la respiration s’accélère…).

Entre 1 et 6 mois

Cette période est une période de grand bouleversement concernant l’organisation du sommeil avec de grandes différences entre chaque bébé.

Apparition de la périodicité jour/nuit et du rythme circadien. A savoir que la mise en place de ce rythme est innée et indépendante de l’environnement.

Une plage horaire plus longue de sommeil peut apparaître pendant la nuit : 4 à 6h de sommeil sans réveils sont possibles.

Cette tendance s’accentue dans les mois qui suivent et cette plage de sommeil sans réveil peut s’allonger allant jusqu’à 9h pour les plus « gros dormeurs » à 6 mois (il y a cependant de forte disparité d’un enfant à l’autre).

Progressivement, les phases de sommeils agités diminuent et concernent environ 30% de la durée du sommeil totale chez un bébé de 6 mois.

A partir de 3 mois, les enregistrements du sommeil montrent que chez certains bébés, on peut commencer à différencier plusieurs stades dans leurs phases de sommeil profond qui ressemblent aux différents stades lents légers et lents profonds que l’on retrouve chez l’adulte.

De 6 mois à 4 ans

Le nombre de siestes pendant la journée diminue progressivement. En moyenne, les enfants font 3 à 4 siestes le jour vers 6 mois. Puis 2 siestes vers 1 an et une seule à partir d’ 1 an et demi.

Là encore, il y a des grandes variations selon les enfants.

Les réveils nocturnes en seconde partie de nuit restent fréquents. Environ 60% des enfants se réveillent la nuit à 18 mois. Parmi eux, 20% se réveillent plusieurs fois la nuit.

Les besoins en sommeil sur 24h sont estimés en moyenne à 15h à 1 an et 13 à 14h à 3 ou 4 ans.

Aux alentours de 3 ans, le temps de sommeil paradoxal se rapproche sensiblement de celui d’un adulte.

sommeil bébé

Vous l’avez compris, à chaque âge le sommeil à ses particularités. Une chose est certaine, un bébé et même un jeune enfant a besoin de ses parents de jour, comme de nuit.

Bibliographie :

« Être parent la nuit aussi (comment aider votre enfant à dormir) » W. Sears. Broché – 2006

Dossier de l’allaitement numéro 108 Mars 2016. »Allaitement et sommeil » Mc Guire.

« Le Sommeil, le rêve et l’enfant » Marie-Josèphe Challamel , Marie Thirion. Albin Michel 2011

Allaiter aujourd’hui « les nuits du bébé allaité et de ses parents » numéro 106 Janv-Février-Mars 2016

 

 

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *