Choisir d’allaiter

choisir d'allaiter

Quand j’attendais ma fille aînée, j’ai lu comme beaucoup de jeunes mamans un livre sur la grossesse et l’un des chapitres était « choisir d’allaiter ».

Ce chapitre proposait aux mères de se poser cette question pendant la grossesse et le contenu était assez concret et donnait des informations fiables sur l’allaitement dans le but d’aider les mères à faire un choix libre et éclairé. Sur cette brochure de l’INPES, là encore le contenu est les informations données sont très intéressantes et fournies. Nul doute qu’une jeune maman qui lit cela a de bonne base pour se faire une opinion et faire un choix.

Dans la plupart des livres ou articles, le but est d’aider la mère à faire un choix.  Parfois, le père est mentionné mais dans beaucoup de cas c’est « le choix de la mère » qui est mis en avant comme si finalement LE CHOIX était pleinement à sa charge.

Et si on donnait la parole aux bébés ? Quel serait le choix de votre bébé ?

Vous l’aurez compris, je ne suis pas convaincue par la notion de « choix » en matière d’allaitement. Il s’agit à mon sens plutôt d’une réflexion à faire entre les parents et d’une décision à prendre en fonction des envies des adultes, de leurs observations sur bébé, des événements pendant et après la naissance…

La grossesse me parait le moment idéale pour se renseigner, lire, consulter, rencontrer des associations ou d’autres parents allaitant… mais la décision, le fameux « CHOIX » devrait se faire une fois que bébé est là.

J’aime beaucoup ce numéro d’allaiter aujourd’hui : « quand on ne voulait pas allaiter et qu’on l’a fait »

Dans les témoignages on peut lire que ce « choix » pris en amont, sans avoir bébé dans les bras, sans connaitre les réalités de sa santé ou de sa volonté de téter était en fait un peu prématuré et abstrait.

Si vous êtes enceinte, prenez le temps ! Nul besoin de « choisir » et encore moins de graver dans le marbre votre décision. Laissez-vous le temps d’évoluer dans vos réflexions et vos ressentis, échangez autant que possible avec votre conjoint sur cette décision, attendez d’avoir votre bébé dans vos bras, laissez-vous l’opportunité de vous faire tous ensemble votre propre expérience !

– Il est tout à fait possible de commencer un allaitement, même très court, le temps de quelques tétées seulement à la maternité avant de se décider ensemble.

– Il est tout à fait possible d’envisager un allaitement mixte : avec quelques conseils et un accompagnement adapté cela peut fonctionner durablement.

– Il est tout à fait possible de tirer son lait avec un tire-lait et le donner autrement qu’au sein si la mise au sein est trop mal vécue pour vous.

– Il est tout à fait possible de commencer à nourrir son bébé avec du lait industriel et finalement de changer d’avis et d’opter pour l’allaitement. S’il la lactation s’est arrêté entre temps, il est possible de faire une relactation.

Stop aux « choix binaire »… Prenez le temps de construire en famille un mode d’alimentation adapté aux besoins et désirs de chacun !

 Photo by J carter from Pexels

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *