C’est quoi le co-allaitement ?

Le co-allaitement désigne le fait d’allaiter pendant la même période 2 enfants d’âges différents.

Comment est-ce possible ?

Si vous allaitez exclusivement, vous pourrez très difficilement débuter une nouvelle grossesse car les hormones de l’allaitement bloquent l’ovulation.

Cependant, si l’allaitement n’est pas exclusif ou si les tétées sont très espacées une nouvelle grossesse est possible.

Après la diversification, l’allaitement n’est naturellement plus exclusif. Les tétées peuvent s’espacer et une nouvelle grossesse est possible à tout moment même si vous allaitez encore votre enfant.

 

Qu’est-ce que cela va changer ?

La nouvelle grossesse va modifier le terrain hormonal.

Le « lait mature » va progressivement changer de composition pour redevenir du colostrum et ainsi combler les besoins de votre futur bébé.

L’aspect et le goût de votre lait va alors se modifier, il va devenir plus salé et plus concentré.

Vous pouvez également avoir une baisse de lactation. Cela peut poser problème si votre ainé encore allaité est très jeune. Une surveillance de sa prise de poids est importante pour s’assurer qu’il reçoive assez de lait pendant la grossesse.

Vos mamelons peuvent aussi devenir plus sensibles.

En général, la monté de lait après la naissance est assez rapide et les succions de vos deux enfants vont contribuer à stimuler la lactation de façon à produire assez de lait pour chacun.

 

Sevrer ou co-allaiter ?

Il s’agit d’un choix très personnel. Certaines mères préféreront sevrer l’ainé parce qu’elles ne sont pas à l’aise avec l’idée d’allaiter 2 enfants d’âges différents. Parfois, c’est le bambin lui-même qui se sèvrera : il peut ne pas aimer le nouveau gout du lait, être frustré de la baisse de quantité de lait ou tout simplement vouloir « laisser la place au bébé ». N’hésitez pas à en parler avec des mamans qui ont vécu cette situation. Elles pourront vous raconter leur vécu et vous aider à avoir une idée plus concrète du futur allaitement. Rapprochez-vous d’une association de mères allaitantes  comme LLL ou Galacté.

 

Bon à savoir :

– Le colostrum a un effet laxatif, si vous allaitez tout en étant enceinte votre bambin peut avoir des selles plus liquides qu’avant…

– Un ainé sevré avant la grossesse (ou même jamais allaité) peut être tenté de vouloir lui aussi téter en voyant son petit frère ou sa petite sœur téter. Là encore, il s’agit d’un choix personnel mais il est possible d’accepter sa demande et de débuter un co-allaitement dans ces circonstances.

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *