Bébé dormeur, bébé trompeur…

Bébé dormeur

Vous venez d’accoucher, votre bébé est là à vos côtés et il dort. Il dort très bien.

Il dort si bien… Il est si « sage » et si calme… On ne l’entend pas !

Cette situation peut paraitre idyllique, pourtant elle ne l’est pas.  Pendant ses premiers jours et ses premières semaines de vie un bébé doit manger fréquemment, toutes les 2 ou 3h en moyenne, voire plus.

Quand un enfant est nourri au biberon, les parents et les soignants peuvent facilement s’apercevoir que les quantités bues sont insuffisantes. En revanche, si l’enfant est allaité, ce bébé « dormeur » peut être vu comme un « bébé reput » !

Or quand un bébé ne reçoit pas assez de lait, il manque d’énergie et s’économise. Il dort beaucoup. Quand il se réveille il se fatigue d’autant plus vite au sein et se rendort très rapidement sans avoir véritablement téter. Un cercle vicieux peut alors s’installer :

 

Cela est particulièrement vrai les premiers jours.

Certains bébés sont plus susceptibles que d’autres d’être pris dans cet engrenage : les bébés nés un peu avant terme, les bébés de petits poids, les bébés dont la mère a eu une péridurale, les bébés qui ont des difficultés de succion…

Que faire ?

Il est assez facile de prévenir ce risque : soyez particulièrement vigilante les premiers jours. Si votre bébé dort beaucoup, n’hésitez pas à le stimuler pour qu’il tète le plus souvent possible. Faites du peau à peau, changez lui la couche, proposez-lui le sein au moindre signe d’éveil.

Quand votre bébé tète vous pouvez l’aider à obtenir plus de lait en faisant une compression sur votre sein pour que le colostrum ou le lait coule plus vite.

N’attendez pas plus de 3h entre chaque tétée.

Si votre bébé a perdu plus de 7% de son poids de naissance, demandez à refaire un point avec une personne compétente en allaitement. En effet, en maternité, la plupart des protocoles déterminent la limite de 10% de perte de poids par rapport au poids de naissance avant d’agir. Or, la perte de poids normale des premiers jours se situe autour de 5% du poids de naissance. Mieux vaut agir tôt pour pouvoir enrayer au plus vite le cercle vicieux.

Le cercle vertueux

Pour faire en sorte d’inverser la tendance, il est impératif que votre bébé reçoive plus de lait.

Si votre bébé ne se réveille pas ou se rendort immédiatement au sein malgré tous vos efforts, vous pouvez exprimer manuellement un peu de colostrum dans une cuillère à café. Toutes les heures donner lui ce colostrum avec la cuillère ou une pipette. Si la situation ne s’améliore pas des compléments  vont pouvoir être mis en place.

S’il n’y a pas de problème autre, dès que votre bébé reprendra des forces, il se réveillera spontanément plus souvent, les tétées seront plus nombreuses et plus efficaces… Vous pourrez alors être fière de vous !

Vous avez réussi, le cercle vertueux est en place.

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *