Bébé est arrivé plus tôt que prévu

Maman qui accouche bientôt

En cette semaine de Noël, les chrétiens célèbrent la naissance de Jésus…. Dans une étable !

Cette histoire ferait de nos jours le titre d’une chronique « fait divers » de nos journaux.

Le 21 septembre dernier, le journal « le Parisien » titrait par exemple « une femme accouche en pleine gare du nord ».

A une époque où la norme est l’accouchement en maternité, ces accouchements « inopinés » fascinent la population et inquiètent parfois les femmes enceintes.

Même si ces situations sont rares, il est important de ne pas paniquer et de savoir comment réagir, pour soi-même ou si l’on est témoin.

Quand un accouchement est inopiné chez soi ou dans un lieu public, naturellement rien n’était prévu ni préparé, contrairement à une naissance à domicile programmé où les femmes sont préparées et équipées.

Les signes

Certains signes montrent que l’accouchement est proche :

– Contractions régulières et intenses,

– Perte des eaux,

– Envie de pousser,

Dans les 2 premiers cas, généralement, il est encore temps de se rendre à la maternité. Appelez la maternité pour prévenir de votre arrivée imminente. Si vous êtes seule ou trop loin, appelez le 18 ou le 15.

Certaines femmes ressentent peu les contractions, ou du moins de façon indolore. Le travail se fait discrètement et lorsque la tête du bébé progresse dans le bassin elles ressentent alors l’envie impérieuse de pousser. C’est signe que l’arrivée de bébé est si proche qu’il est alors trop tard pour espérer rejoindre la maternité. L’accouchement va devoir avoir lieu « sur place ».

L’accouchement

Si vous êtes témoin, prévenez les secours, un interlocuteur restera en ligne avec vous pour vous guider à distance. Si possible, isolez la mère des regards des curieux. Selon le lieu, apportez-lui de quoi s’installer confortablement, sur une surface propre. Si vous vous trouvez à l’extérieur et qu’il est encore temps, trouvez l’abri le plus proche.

Si vous êtes en train d’accoucher, ne paniquez pas. Rappelez-vous que la plupart des accouchements se passe bien, notamment quand ils sont rapides et spontanés.  Faîtes confiance à votre corps, détendez-vous un maximum entre les contractions et acceptez de pousser dès que vous en ressentez le besoin. Installez-vous dans les positions qui sont les plus confortables pour vous. Essayez de faire abstraction de l’agitation autour de vous, notamment si vous êtes dans un lieu public. Pompiers et Samu sont formés à ces naissances inopinées et pourront donner les premiers soins dès leur arrivée. Ils vous accompagneront à la maternité immédiatement après la naissance pour s’assurer que tout va bien.

Bébé est là

Si les secours ne sont pas encore arrivés. Le premier geste à faire sera de sécher bébé. En effet, mouillé, il risque de très rapidement se refroidir. Une fois séché, le meilleur moyen de lui permettre de garder sa température est de le laisser en peau à peau sur sa maman et de le couvrir. Il n’y a pas urgence à couper le cordon, si les secours sont en route ils pourront faire ces soins dès leur arrivée.

L’accouchement n’est pourtant pas terminé, les contractions vont reprendre pour expulser le placenta. Si vous êtes témoin, gardez les linges ou tissus qui ont absorbé les pertes de sang : c’est une donnée très importante pour les secours quand ils arriveront. En effet, cela permettra d’estimer si les pertes sont « normales » ou hémorragiques (ce qui est une urgence).

Félicitez la maman !

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *