Apaiser bébé quand il pleure

Apaiser bébé

Rien de plus déconcertant pour les parents que de voir son bébé pleurer !

Proposer le sein est en général une bonne réponse : la succion, la chaleur, le lait, le regard de maman, tout y est et c’est un moyen redoutablement efficace.

Mais parfois rien à faire. Bébé pleure et ne veut pas téter (ou s’il n’est pas allaité, il a bu son biberon et il pleure tout de même).

Avant toute chose, il est important de s’assurer que bébé reçoive globalement assez de lait. Si c’est bien le cas, alors inutile de s’inquiéter s’il ne tète pas à ce moment-là. Les pleurs sont certainement due à autre chose…

L’aider à retrouver un confort digestif

Les bébés ont un système digestif immature qui peut souvent les déranger. Si l’inconfort vient de là vous pouvez l’aider.

Pour faire sortir un rot coincé, placez le en position verticale sur votre épaule, marchez et caressez lui en douceur le dos.

S’il semble gêné par des reflux et des régurgitations, gardez le dans les bras en position verticale, dans un système de portage physiologique, ou à plat ventre contre vous après les tétées ou les biberons. Surélevez légèrement son lit ou son berceau pour qu’il ne dorme pas complètement à l’horizontal.. S’il a vraiment mal, parlez-en à votre pédiatre pour un traitement médicamenteux du reflux.

S’il a du mal à émettre ses selles ou ses gaz, vous pouvez lui masser le ventre dans le sens du transit et lui relever les jambes vers l’abdomen quand il est allongé face à vous. Si les selles sont vertes et explosives, parlez-en avec une consultante en lactation.

L’aider à retrouver du confort corporel

Si la couche est sale, certains bébés semblent dérangés. Vérifiez donc la couche et changez la si besoin.

S’il est mal installé dans un cosy ou un transat inadapté, prenez-le dans les bras le temps qu’il se calme et veillez à l’installer par la suite dans une bonne position qui respecte la courbure naturelle de son dos et son tonus dorsal. Plus il est petit et moins son dos est musclé.

Les portes bébés physiologiques tel que les écharpes de portage ou sling sont bien adaptés pour calmer les bébés agités qui pleurent.

Les nouveaux nés peuvent aussi s’apaiser quand ils se sentent contenus : l’emmaillotage calme bien certains bébés.

S’il a froid ou chaud il peut aussi se manifester en pleurant. Le système de thermorégulation des bébés n’est pas mature aussi il faut veiller à  le couvrir quand il fait froid (notamment la tête avec un bonnetou le rafraîchir quand il fait chaud. Quand c’est possible, le peau à peau est très efficace pour aider les bébés à réguler leur température.

Et quand on ne sait pas pourquoi bébé pleure…

Parfois on ne trouve pas la cause des pleurs, pour autant on peut aider bébé à s’apaiser par divers moyen. À vous de tester ce qui marche le mieux pour votre bébé.

Pensez encore au peau à peau : Souvent proposé en maternité c’est un moyen simple et efficace de calmer les bébés même à la maison.

Les bercements : dans le monde entier les bébés en bénéficient. On peut bercer bébé dans un berceau, dans ses bras, dans une poussette… certains parents vont même faire un tour de voiture !

Les bruits de fond : pendant 9 mois votre bébé a été entouré de bruits de fond dans votre ventre (circulation sanguine, battements du cœur, transit). Retrouver un bruit de fond peut l’apaiser. Des sons graves contre la poitrine de papa à la manière des « moines tibétains » fonctionnent bien.

Le bruit de l’aspirateur, du sèche-linge, d’une brosse à dent électrique sont autant de bruits de fond régulier et vibrant qui peuvent avoir un effet apaisent… certaines peluches reproduisent aussi des bruits de fonds.

Un bain peut avoir un effet apaisant pour le bébé qui retrouve des sensations aquatiques connues. Il est possible aussi de faire des « bains enveloppés » dans un linge. Pas besoin de le savonner si l’objectif est juste de le calmer avec l’eau. En effet, le moment où on savonne bébé est le moins agréable pour lui.

Les fausse bonnes idées

Les « massages bébés » ont un effet décontractant pour bébé mais pour que le massage soit bénéfique le bébé doit être calme et réceptif dès le début. Si bébé pleure déjà ou est très énervé, ce n’est pas le bon moment pour entamer un massage.

La  tétine peut s’avérer transitoirement efficace néanmoins elle peut avoir des effets sur l’allaitement et sur l’occlusion dentaire. Il est donc préférable d’éviter que bébé y prenne gout. Elle peut être utile si toutes les autres tentatives pour calmer bébé ont échouées et qu’elle n’ait pas donnée à bébé de façon systématique.

Laisser pleurer bébé en pensant qu’il va apprendre à se calmer seul n’est jamais une bonne idée. Ne pas répondre aux pleurs d’un bébé est une source de stress pour lui et la sécrétion d’hormone du stress de façon répétée est délétère pour son cerveau.

Nb : Si votre bébé pleure beaucoup et a du mal à s’apaiser, parlez en a votre pédiatre afin d’écarter toute cause médicale à ces pleurs.

soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *